Section PS de Ponthierry

Section PS de Ponthierry

Dans l'actualité

feuille de route du PS

Le par

http://www.parti-socialiste.fr/feuille-de-route-parti-socialiste/ Feuille de route du Parti socialiste Juin – Décembre 2018 CHANTIER : LA GAUCHE POUR FAIRE VIVRE L’EUROPE : Définir le projet européen du Parti socialiste en vue des élections européennes. 9 juin : Lancement du chantier, de la plateforme numérique et de la mobilisation « 1000 rencontres citoyennes ». Du 9 juin au 7 septembre : Dépôts des contributions sur la plateforme. 29 juin : Evènement « Together Europe ». 7 septembre : Evènement Europe du comité des régions à Carcassonne. Du 10 septembre au 16 septembre : semaine de mobilisation nationale dans les fédérations. De mi septembre au 30 septembre : mise en discussion du texte Europe et de ses options sur la plateforme. Du 1er au 7

Manifestation du 22 mars

Le par

Olivier Faure a ajouté 2 photos — avec Mathieu Monot. 1 h · Nous sommes venus manifester aujourd'hui aux côtés des usagers, des cheminots et des fonctionnaires pour défendre une vision commune du service public. Nous savions que nous ne serions pas forcément accueillis par tous avec un tapis rouge. Ce fut le cas. Nous avons eu notre lot de sifflets. Qu'importe. L'essentiel était de montrer au gouvernement, qu'en dépit de divergences respectables, nous étions là et que notre détermination ne dépend pas des mouvements d'humeur. Jamais je ne laisserai penser que le destin de la gauche est d'offrir ses divisions aux libéraux qui n'en attendent pas davantage pour avancer. Ce

Olivier Faure

Le par

Il y a eu les Rocardiens, les Hollandais, les Jospinistes, les Aubrystes, les ségolènistes les hamonistes...Ne vous trompez pas: il n’y aura pas de Fauristes. Juste des socialistes." @faureolivier

Vote des adhérentes et des adhérents du Parti socialiste

Le par

Vote des adhérentes et des adhérents du Parti socialiste : une mobilisation importante qui dit l’espoir et un résultat clair qui oblige: Rachid TEMAL Coordinateur national du Parti socialiste Au printemps dernier, le Parti socialiste a vécu une grave défaite collective. Dès lors, il était impératif de proposer aux militantes et militants un chemin et une méthode pour se refonder. Cette Refondation a débuté dès l’automne dernier avec de nombreux débats dans les sections et des votes militants. Le scrutin du 15 mars constitue une étape essentielle de cette entreprise. Hier, 37 014 adhérents et adhérentes se sont déplacés. Cette mobilisation est le signe d’un espoir. Un espoir maintes fois mis au défi dans

Boissise le roi : ZAC de la pierre frite suspendue

Le par

Melun : la Société publique locale d’aménagement dans la tourmente >Île-de-France & Oise>Seine-et-Marne>Boissise-le-Roi|Sophie Bordier|13 décembre 2016, 18h20|0 Melun, ce mardi. La Société publique locale (SPL) située boulevard Chamblain à Melun « est une erreur » selon Jean-Pierre Guérin, élu d’opposition. LP/Sophie Bordier Sophie Bordier Boissise-le-RoiDéveloppement économiqueSociété Publique Locale D'aménagementJean-Pierre GuérinClos Saint-Louis La Société publique locale (SPL) Melun Val de Seine Aménagement ne vous dit rien ? C’est pourtant elle qui est chargée de l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le Clos Saint-Louis à Dammarie-les-Lys ou encore le Quartier Centre Gare à Melun. Lundi soir, lors du conseil de la communauté d’agglomération Melun Val de Seine (CAMVS),

« Un président ne devrait pas dire ça» …. suite

Le par

De Lisette Pregardien 08 novembre 2016 Ce sont aujourd'hui les politiciens eux-mêmes, qui se décident enfin, à lire "Un président ne devrait pas dire ça», dans son intégralité, ne s'arrêtant plus, uniquement sur ces petites phrases subversivement mises en évidence, pour frapper les esprits soupçonneux ,suspicieux et prompts à réagir négativement et sans la moindre honnêteté intellectuelle. Sur ce livre, j’ai lu et entendu, dès le lendemain de sa parution, les pires insanités, qui se sont répandues comme une épidémie contagieuse, frappant les esprits les plus étroits, avides de vengeance et ravis de pouvoir prendre la balle au bond et s’en servir comme armes à fragmentations. La presse, les médias, l’opposition et

Un président ne devrait pas dire ça

Le par

Après le Buzz, lisez cette conclusion objective Lisette Pregardien « Un président ne devrait pas dire ça » de Gérard Dave / Fabrice LHOMME C’est aux auteurs de ce livre que je vais laisser la conclusion, j’ai l’impression là , que j’ai lu le livre, dont eux parlent, heureuse aussi, que Bourdin , lui aussi, l’avait lu en entier. J’irai même plus loin pour ce dernier, j’ai ressenti chez lui également, le même ressenti que le mien, ses questions, se voulant provocantes, l’ont été cette fois, beaucoup moins que d’habitude et les réponses des auteurs, d’une clarté remarquable, remettant les

Qui a fait ça ?

Le par

Guy Verdier‎ à Peuple de France 6 juin · Marseille, Provence-Alpes-Cote d'Azur · Qui a fait ça ? Qui a rétabli la formation des enseignants? Qui a mis en place des contrats d'Avenir? Qui a doublé la taxe sur les transactions financières? Qui a mis en place le Compte Pénibilité? Qui a promulgué la Loi sur le mariage et l'adoption pour tous? Qui a lancé la Loi sur le non-cumul des mandats? Qui a mis en place le Plan relance de l'apprentissage? Qui a baissé le quotient familial pour les ménages aisés? Qui a mis en place la prime d’Activité pour les 18 à 25

2 000 habitations attendues à Dammarie-les-Lys

Le par

2 000 habitations attendues à Dammarie-les-Lys Sophie Bordier | 08 Avril 2015, 07h00 | MAJ : 08 Avril 2015, 05h53 Dammarie-les-Lys. Porté par la communauté d’agglomération Melun Val-de-Seine, le projet du Clos Saint-Louis prévoit la construction d’un maximum de 2 000 logements dont 30 % de logements sociaux sur 130 ha de friches industrielles. (LP/SB.) Un projet phare devrait raviver l'offre de logements dans l'agglomération melunaise. Celui du Clos-Saint-Louis, situé sur les bords de Seine à Dammarie-les-Lys. Sur 130 ha de friches industrielles

Pourquoi la gauche reste passive face au FN

Le par

C’est une alarme générale lancée à quelques semaines du scrutin. En meeting pour les élections départementales, jeudi 5 mars à Boisseuil près de Limoges (Haute-Vienne), Manuel Valls a une nouvelle fois lâché ses coups contre le Front national, donné par les sondages grand favori du scrutin des 22 et 29 mars. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/03/06/pourquoi-la-gauche-reste-passive-face-au-fn_4588672_823448.html#Ytr8grWKKRGX3WKk.99

Les derniers contenus multimédias